La trame du tissu organisée et régulière s’écarte, se déconstruit, se transforme pour figurer des parcours. L’impression légère du tissu sur le papier laisse une trace mouvante. La reprise au feutre permet de donner forme à ce déplacement jusqu’à la transformation.

Le trait devient matière changeante et investit l’espace pour se recomposer.

Encre et tissu encré et moulé

 

Transformations n°1
Transformations 2
Transformations n°3
Transformation n°4