Artiste plasticienne, qui suis-je ?

Portrait d'artiste Frédérique Gourdon

Copyright Virginie Ribaut

 

Née en 1971 à Paris, Frédérique Gourdon, artiste plasticienne vit et travaille en Ile de France. Diplômée de l'école d'art "Terre et Feu" en 2008, elle partage actuellement son temps entre son travail d'atelier et les cours d'arts plastiques qu'elle dispense aux jeunes et aux adultes.

 

Après avoir commencé ses recherches artistiques autour des notions de traces, empreintes, le passage du temps en explorant différentes matières et outils tels que la peinture, les encres, collages, impressions, monotype...,

Frédérique Gourdon fait une rencontre forte en 2015, avec la matière papier et la fibre végétale. Le papier jusque-là support devient une matière vivante que l’on peut transformer. La fibre végétale se révèle source d'inspiration et lui permet de faire émerger de nouveaux espaces poétiques.

La trame est alors un nouveau fil conducteur exploré par le dessin au trait, et le fil de coton.


Avec ce fil qu'elle mêle, entremêle, tisse, construit ou déconstruit, Frédérique Gourdon nous raconte les passages, les errances, les instants fragiles d’une vie… cette usure du temps qui enrichit.

 

La fibre du tissu vient ensuite s’inscrire dans son travail ; une matière à transformer, à déconstruire encore ; le tissage détissé offre alors de nouvelles perspectives …innombrables.

 L'encre noire et ses infinies nuances de gris mettent en lumière les vides et apportent autant d’espaces de respirations.

 

L’ empreinte du temps est au cœur des préoccupations de l’artiste. Son travail est le fruit de transformations par couches successives, comme l’arbre façonne ses anneaux.

Ce temps du chemin est indispensable à la progression de l’évasion, et à la fixation de l’éphémère.