Les volumes empilés figurent ces parts intimes qu’on laisse derrière soi. Sortes de mues qui s’assemblent et s’empilent pour prendre corps et figurer l’éphémère, le fragile de ces passages silencieux.

 

 

Empilements 1
Variations 1
Variations 2
Empilements 2
Empilement n°9
Empilement n°3
Empilement n°5
Empilement n°8
Empilement n°7